Ressources et productions

Industrialisée comme les communes voisines depuis le milieu du XIX° siècle, Viviez a eu une trajectoire différente mais parallèle :

Trajectoire différente car pas d’activité sidérurgique ou minière. Viviez a été (et reste pour partie) la cité du zinc, du fait de la longue présence de Vieille Montagne (aujourd’hui UMICORE), filiale de la Société Générale de Belgique, elle-même contrôlée par Suez. L’usine de Viviez de Vieille Montagne employait 1 500 personnes il y a une trentaine d’années.


Trajectoire parallèle puisqu’en 1987, en même temps que fermait la sidéro-métallurgie à Decazeville, Vieille Montagne arrêtait la fabrication du zinc sur le site de Viviez, en supprimant les ¾ des emplois de l’usine (750 sur 1 000 à cette époque).


Aujourd’hui VIVIEZ conserve une vocation quasi exclusivement industrielle, et constitue un lieu de la « MECANIC VALLEY » qui s’étend de Rodez à Brive en passant par Decazeville et Figeac.



VIVIEZ partage avec DECAZEVILLE (l’usine est à cheval sur les deux communes) la Société Aveyronnaise de Métallurgie (SAM, du groupe ARCHE), une des plus grosses fonderies européennes de non ferreux, qui fabrique des pièces en aluminium, magnésium et zamak, destinées pour l’essentiel à l’automobile. La SAM s’est fortement développée ces dernières années, et emploie à ce jour près de 600 personnes. Elle est le plus gros employeur du bassin, et continue aujourd’hui à se développer, aidée par l’Etat et les collectivités.

 

UMICORE conserve à VIVIEZ près de 200 emplois autour de son laminoir, d’ateliers de façonnage et de traitement de surface. Elle a récemment construit un atelier de 8 000 m2 couverts et est leader mondial pour la production de zinc prépratiné. 


Le plan de restructuration de Vieille Montagne en 1986/1987 était accompagné d’un volet « ré-industrialisation » qui a permis, avec l’aide des pouvoirs publics et notamment la SORID, la création d’un certain nombre de PMI, les deux plus importantes étant deux unité de recyclage :

SOPAVE, filiale d’UMICORE, récupère et traite les plastiques agricoles pour faire des sacs poubelles.  Elle emploie 90 personnes et vient d’être rachetée par la SITA filiale SUEZ.Environnement.

SNAM (Société Nouvelle d’Affinage des Métaux), appartenant au groupe LA FLORIDIENNE traite les batteries pour en récupérer le cadmium (plus de 60 emplois).

Le plan de Vieille Montagne comportait également une action d’essaimage, qui a conduit à la création de PMI plus petites notamment :


•  Une fonderie de matières plastiques (CMA)
• Une fonderie de non ferreux  traitant l’étain pour Roquefort dans la zone du Bourg , SOUD'ETAIN et PRESTAMETAL
• Et même, un élevage d’escargots (très prospère – le seul agriculteur de la commune)

Ce panel industriel de VIVIEZ ne serait pas complet sans les entreprises du groupe MOLENAT qui fabriquent des menuiseries pour le bâtiment, en bois, en alu et en PVC ; ABC et BEM pour la fabrication de peintures et le broyage et calcination de minéraux.

 

Trois entreprises de transports , FROIDEFOND, MIQUEL et ATL assurent en partie l'acheminement de la production des différentes entreprises.

Retourner à l'accueil du site
Vie économique de Viviez

Rechercher


Retourner à l'accueil du site
  Accès
  Plan du site
Mairie de Viviez - Aveyron France Mentions Légales